7 sites naturels d’exception

L’Australie du Sud est le paradis pour les amoureux de la nature : une multitude de paysages spectaculaires allant des bords de mers aux paysages désertiques de l’Outback en passant par des forêts d’eucalyptus et les  lacs salés. Ses sites uniques abritent une faune et une flore endémiques magnifiques.

Trouver votre crique sauvage, aventurez-vous sur les pistes rouges, parcourez les canyons et les plaines, émerveillez-vous devant les formations rocheuses et les panoramas époustouflants. On vous a regroupé ici 7 des sites naturels à ne pas manquer lors de votre visite dans le South-Australia.

1- Wilpena Pound

Situé au cœur du Parc National des Flinders Ranges, Wilpena Pound forme un amphithéâtre naturel de montagnes. On y accède par la route poussiéreuse qui mène de Hawker, au Sud, à la ville de Blinman, au nord des Flinders Ranges. Jadis aussi haut que l’Himalaya, cet ensemble de montagne a subi l’érosion. Le St. Mary’s Peak (1170 m) offre une vue incroyable sur les quatre-vingts kilomètres carrés de cratère avec des reliefs accidentés. De nombreux sentiers de randonnée, permettent de découvrir le site tout en côtoyant la faune : les kangourous, les wallabies, les émeus, les rapaces.

Le nom Wilpena vient d’un mot aborigène qui signifie doigts courbés, ce qui décrit la forme de la chaine de montagne. Le nom autochtone de l’ensemble de la région des Flinders Ranges est Ikara qui signifie lieu d’initiation. Pound est un mot anglais qui signifie enceinte.

2- Arkaroola

C’est une réserve faunique située sur 610 km2 de terres à 700 kilomètres d’Adélaïde, au Nord des Flinders Ranges.  Le sanctuaire Arkaroola Wilderness a été créé par le géologue Reg Sprigg en 1968. Arkaroola est composé de montagnes escarpées, de pics en granites, de gorges et de points d’eau. Il abrite plus de 160 espèces d’oiseaux et le wallaby à pieds jaunes, . Reg Sprigg a sans doute créé le premier site d’éco-tourisme ici, 30 ans avant même que le mot ne soit lui-même inventé.

La légende des premiers habitants, les Adnyamathanha, dit que Arkaroo est un monstre mythique qui a bu le lac Frome. Il a ensuite rampé dans les montagnes. Lorsqu’il a uriné, il a créé les points d’eau qui caractérisent la région. Son mouvement sur la terre a créé Arkaroola Creek…

3- Lake Eyre

Autrefois véritable mer intérieure, il est devenu aujourd’hui le plus grand lac salé d’Océanie. Son bassin couvre une vaste superficie d’un million de kilomètres carrés, à cheval sur l’Australie du Sud, le Territoire du Nord et le Queensland. Mais il est le plus souvent asséché et ressemble plus à un gigantesque marais-salant ou à un champ de neige. Sa blancheur étincelante rivalise avec le ciel bleu du désert. La région du lac Eyre est le point géographique le plus aride et le plus bas du pays-continent.  Au cours des 160 dernières années, le lac a été complètement rempli à trois occasions. Lorsque cela se produit, c’est un véritable spectacle, une oasis extraordinaire qui apparait en plein milieu de l’Outback. Une multitude d’oiseaux sauvages affluent vers la région et le paysage, d’ordinaire désertique, se colore d’un tapis de végétation luxuriante.

Le plus bel endroit pour admirer le lac depuis la terre ferme est Halligan Bay, mais la meilleure manière d’apprécier sa beauté est incontestablement depuis les airs.

4- Whalers way Sanctuary

Whalers Way se trouve à environ 35 km au sud-ouest de Port Lincoln, c’est une superbe route  côtière de 14km  qui offre une succession de baies et de promontoires naturels, certains datant de plus de 130 millions d’années. On peut y voir les effets de l’érosion, de l’Océan et de ses vagues qui se brisent sur les falaises.  Elles mènent à des bassins rocheux parfaits pour la baignade, des grottes à explorer et de superbes points de vue sur la côte de Port Lincoln. On peut y observer la faune et la flore australienne à l’état sauvage, tels que des émeus et des kangourous. Ancien site de baleiniers, ses points d’intérêt portent des noms tels que “Thar She Blows ‘’ (expression utilisée par les baleiniers lorsqu’ils repèrent une baleine), “Crevasse de la baleine noire” et “Baie du harpon” , nous rappelant son passé et l’histoire de la chasse à la baleine dans l’État du South-Australia.

Eloigné et isolé le site est resté vierge de toutes activités humaines. Il n’y a ni eau, ni électricité, une beauté  préservée.

5- Encounter bay

Situé sur la côte Sud de la péninsule Fleurieu, à 100km de la ville d’Adelaide, la baie d’Encounter s’étend de Kangaroo island au Coorong. C’est l’une des quatre  baies historiques de la côte sud de l’Australie. On y trouve des sites de snorkeling, des zones d’observation de baleines en saison et de superbes sites de pêche. On y aperçoit d’importantes colonies d’otaries, des dauphins et des oiseaux marins. De nombreux promontoires comme ‘’Rosetta Head’’ laisse apprécier des points de vue spectaculaires sur toute la baie. Des zones de préservation sont installés afin de protéger les récifs.

6- Blue Lake de Mont Gambier

Le Blue Lake au sommet du Mont Gambier est un superbe lac volcanique près de la frontière de l’Etat du Victoria. Changeant en fonction des saisons, c’est un sublime lac bleu saphir en été, de décembre à mars, puis d’avril à novembre, le lac prend une couleur gris acier plus sombre. Véritable oasis de verdure, il offre de superbe points panoramiques ainsi que des grottes souterraines qui s’étendent sous le volcan. De nombreux sentiers de randonnée jalonnent la région.

7- Kangaroo Island

Kangourou Island située au sud-ouest d’Adelaide à la pointe de la Péninsule Fleurieu est la troisième plus grande ile au large de l’Australie. Elle est accessible en ferry depuis Cap Jervis.

Découverte au début du 19ème siècle par l’explorateur britannique Matthew Flinders, l’île tient son nom à la survie de l’équipage de M. Flinders qui a pu s’approvisionner en viande de kangourous.

Plus du tiers de l’île est considérée comme réserve naturelle abritant une faune et une flore magnifiques et endémiques telles que les otaries, les koalas et diverses espèces d’oiseaux. Le parc national de Flinders Chase est réputé pour ses incroyables rochers de granit façonnés par le vent et la mer depuis plus de 500 millions d’années (Remarkables Rock). Les chemins de randonnées, les plages à perte de vue, les criques et les panoramas vont surprendront à chaque détour. Kangaroo Island est restée sauvage, pour notre plus grand plaisir et celui de ses habitants.

Suggestions